Da Vinci Code

Da vinci code

Thriller écrit par Dan Brown et au succès international (40 millions de lecteurs..) paru en 2003 (2004 en France).

Résumé :

Le conservateur en chef du Louvre est retrouvé assassiné dans la Grande Galerie du musée au beau milieu de la nuit. Il est retrouvé dans une position curieuse, qui pousse les enquêteurs à faire appel aux services de Robert Langdon, professeur spécialiste de symbologie de Harvard. Il se rend rapidement compte qu'il est le principal suspect dans cette affaire, et avec l'aide de Sophie Neveu, il va essayer de déchiffrer les énigmes laissées par le défunt à leur attention, et ainsi découvrir la vérité.

Ce que j'ai pensé du livre :

Je me suis récemment dit qu'il était temps d'enfin mettre un visage sur ce succès (10 ans après oui, oui.). Alors en passant devant ce petit livre (599 pages tout de même), j'ai sauté sur l'occasion. Et autant dire que je ne suis pas déçue. Je comprends l’engouement qu'a suscité ce bouquin. Ce livre est absolument fascinant, envoûtant. J'ai eu bien du mal à m'en détacher, c'est pour ça que je l'ai lu en quelques jours. Il y a cependant des passages assez complexes à comprendre, mais on apprend beaucoup et on s'interroge également sur la véracité des faits, disons que ça donne envie de creuser et de vérifier par soi-même.

The da vinci code

Film réalisé par Ron Howard, sorti en 2006. Le tournage a été mis à mal. Les différents lieux de culte cités dans le livre ont refusés d'accueillir le tournage.. Le Louvre a par contre accueilli à titre exceptionnel les équipes de tournage.

Ce que j'ai pensé du film :

Quelle déception ! Rarement je me suis sentie prise pour une imbécile en regardant un film adapté... Rien ne va dans ce film. Les acteurs sont pathétiques, certains ne collent même pas à la description du livre (en particulier le moine albinos, qui dans le film n'est pas albinos). Le scénario ne colle pas à celui du livre, il manque des passages, certains sont transformés, et d'autres sont gardés bien qu'ils ne servent pas l'intrigue. Quand je pense que Dan Brown lui-même était producteur exécutif de ce navet, et qu'il a donc cautionné toutes ces aberrations... C'est chiantissime à souhait. Et pour avoir lu le livre, et avoir vu le film dans la foulée, je peux dire que les deux n'ont rien à voir. Définitivement, je ne m'en remets pas. Il y a parfois des livres qui devraient rester des livres, ou peut-être faudrait-il confier leur adaptation à des gens plus à même des les faire, plus concernés..

Ajouter un commentaire

×