Anges et démons

Anges et demons livre

Roman thriller paru en 2000, 2005 en France. C'est le premier roman de Dan Brown sur les aventures de Robert Langdon, bien que celui qui lui a valu sa renommée soit "Da Vinci Code". L'action se passe donc avant l'épisode français du professeur de Harvard.

Résumé (LeLivredePoche) :

Robert Langdon, le célèbre spécialiste de symbologie religieuse, est convoqué par le Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire à Genève. Le physicien Leonardo Vetra a été retrouvé assassiné dans son laboratoire. Sur son corps, gravé au fer rouge, un seul mot : ILLUMINATI. Les Illuminati, une confrérie secrète disparue depuis quatre siècles, qui resurgit et qui a juré d'anéantir l'Eglise catholique. Langdon ne dispose que de quelques heures pour sauver le Vatican, qu'une bombe à retardement menace !

Ce que j'en ai pensé :

Après avoir dévoré "Da Vinci Code", j'ai acheté l'intégrale Robert Langdon de Dan Brown. J'ai donc lu "Anges et Démons" avec beaucoup d'entrain. Ce fut un vrai plaisir, comme "Da Vinci Code" d'ailleurs, et il fait encore preuve de génie. Entre références historiques, religieuses et roman, c'est une réussite. Et j'ai le pressentiment que je vais également dévorer les suivants.

Anges et demons film

Réalisé par Ron Howard, comme le "Da Vinci Code", il est sortir en 2009.

Ce que j'en ai pensé :

Encore une énorme déception, encore plus importante que pour "Da Vinci Code". J'étais déjà tombée de haut, mais alors là, on est au summum des choses à ne pas faire quand on adapte un livre en film. Je ne comprend toujours pas pourquoi l'adaptation a été, de cette façon, si mal faite. Comment Dan Brown peut-il accepter ce manque de respect ? Parce que c'est clairement ce que c'est, un manque de respect en tout cas envers les lecteurs, s'il est lui content du résultat, moi pas. Comment peut-il participer à cette dénaturation, à cette blague qu'est ce film ? Sans déconner. Comme dans "Da Vinci Code", l'histoire est différente du livre (ok, c'est souvent le cas quand on adapte un livre au cinéma, mais faut arrêter de se moquer des gens, pour être polie), un des personnages a même été supprimé... alors qu'il est pourtant à la base de l'intrigue dans le livre (non mais LOL). La scène d'ouverture est totalement inventée et est complètement surréaliste. Qui peut croire que le Vatican envoie un messager parce qu'ils ont reçu un fax, un simple fax avec pour seul écriture le mot "Illuminati", pas de menaces, pas de demandes, juste un mot ? Ensuite, comment voulez-vous faire croire que c'était impossible que quelqu'un soit au courant de l'existence de l'anti-matière alors qu'ils étaient de base 25 à travailler sur le projet... ? Non mais franchement...
Loin de moi l'envie de vous spoiler le livre, mais pour que vous compreniez bien ma colère, il faut que je vous explique plus clairement (et donc, je suis désolée si j'en dis trop) : dans le livre, le directeur du CERN (c'est le personnage qui n'apparaît pas dans le film) découvre le corps sans vie du physicien, avec le mot "Illuminati" gravé au fer rouge sur son corps, il fait donc appelle au service de Robert Langdon pour découvrir la vérité et surtout retrouver l'antimatière qui a été dérobé. Le Vatican n'intervient donc que très tard, Vittoria Vetra, la fille du physicien n'est pas celle qui découvre le corps ET les seuls personnes qui étaient au courant des découvertes des deux scientifiques étaient donc le défunt Leonardo, sa fille Vittoria, et le directeur du CERN à moindre mesure...
Et ce n'est que pour cette scène, il y a d'autres détails qui me mettent hors de moi, le tueur est presque "lisse" dans le film, alors que dans les livres c'est un porc.
Je ne vais pas parler des acteurs, ils ne sont pas terrible, et même s'ils l'étaient, on ne les verrait pas tellement c'est de la m**** (désolée).
Enfin bref, ce film m'a saoulé, vraiment, je suis dégoutée quoi, et d'ailleurs je ne vais pas vous mettre la bande-annonce, parce que pour le coup, je vais vous conseiller de fuir... quoique j'ai bien envie de savoir si je suis la seule à avoir détesté...

 

Ajouter un commentaire